Articles et informations

Nos nouveaux partenaires, le FDVA et la région académique Île de France

L’assemblée générale de l’association aura lieu le vendredi 2 juin 2023 à 20h30 en visio afin de toucher le maximum de personnes. Un lien zoom sera envoyé.

Samedi 20 mai, une après-midi sous le signe des jeux d’extérieur . 25 participants, 6 mamans accompagnés de 19 enfants , frères et sœurs, cousins, cousines!

L’association accueille de plus en plus de participants. Les mamans qui connaissent l’association font le relais auprès d’autres et c’est exponentiel!

Chanson écrite et mise en musique par l’association et objet d’un atelier création d’instruments et chant le 14 janvier 2023 : 30 participants, 11 familles

J’ai 6 ans

Et j’ai des émotions qui bouillonnent dans ma tête

Tu as 6 ans

Et beaucoup d’émotions, et c’est comme ça

Tu as 6 ans

Être une famille, oh oui, parents enfants, c’ n’est pas toujours facile

Parler , échanger, communiquer, rire et se comprendre

Et au final,Le plus important , c’est de s’aimer

J’ai 7 ans

On dit k ’ c’est l’âge de raison , c’est du bidon

Tu as 7 ans

Il est pas loin l’âge de raison

Tu as 7 ans

Être une famille, oh oui, parents enfants ,c’n’est pas toujours facile

Parler , échanger, communiquer, rire et se comprendre

Et au final,Le plus important , c’est de s’aimer

J’ai 8 ans

Et j’ai des opinions, parfois je tourne en rond

Tu as 8 ans

On n’a pas toujours les mêmes opinions, ça n’empêche pas qu’on t’aime à fond

Tu as 8 ans

Être une famille, oh oui, parents enfants ,c’ n’est pas toujours facile

Parler , échanger, communiquer, rire et se comprendre

Et au final,Le plus important , c’est de s’aimer

J’ai 9 ans

Et j’ai des sentiments, Papa, Maman , écoutez-moi vraiment

Tu as 9 ans

C’est vrai, tu as maintenant des sentiments  ,nous comprenons que c’est très important

Tu as 9 ans

Être une famille, oh oui, parents enfants ,c’ n’est pas toujours facile

Parler , échanger, communiquer, rire et se comprendre

Et au final,Le plus important , c’est de s’aimer

J’ai 10 ans

Je pense être grand, j’reste un enfant

Tu as 10 ans

Tu as bien grandi mon enfant

Tu as 10 ans

Être une famille, oh oui, parents enfants ,c’ n’est pas toujours facile

Parler , échanger, communiquer, rire et se comprendre

Et au final,Le plus important , c’est de s’aimer

Octobre est déjà là et les activités en famille ont repris: prochaines dates, samedis 8 et 15 et 22 octobre .

Un stage d’orthophonie aura lieu du dimanche 30 octobre au samedi 5 novembre à La Clémalie.

Samedi 12 février, atelier sur les émotions avec Kalimat

Prochaine animation en famille autour de jeux de société , le samedi 29 janvier de 14h30 à 17h à l’Espace André Joly à La Celle Saint Cloud

Premier stage d’orthophonie à La Clémalie durant les vacances de Toussaint Farandole de mots , sport et mémoire, jeux de langage et ateliers d’écriture!

Les deux séjours d’été ont eu lieu à La Clémalie, 12 enfants sont partis et ont profité de nombreuses activités, plage, piscine avec Jean , notre maître nageur privé! Activités sportives avec Viviane et Dylan, séances d’orthophonie avec Emilie et Véronique, repas gastronomiques avec Patricia, visite du zoo de La Plamyre et de Planète Exotica.

Activités créatives et chasse au trésor organisées par Emilie

 Chanson de l’amitié par les enfants de l’association

L’amitié , c’est comme  l’amour

Ça peut rimer avec toujours

C’est comme un rayon de soleil en plein été

Un bracelet qu’on ne casse jamais

Tout ça à la fois

Un ami, on peut compter sur lui

Partager des moments de vie

Raconter des blagues

Marcher en zig zag

Tout ça à la fois

Parler au téléphone

Confiné un jour d’automne

Préparer un gâteau , un gâteau d’amitié

Et ensemble, faire des ricochets

Tout ça à la fois

Refrain

Pardonner

Toujours se réconcilier

Tout de suite ou après

Sur un énorme check, on va se retrouver

C’est ça l’amitié

Le 5 août 2020, La Clémalie a été baptisée à deux voix par les conteurs Gigi Bigot et Pépito Matéo, parrains du projet.Ils ont emmené un public attentif sur le chemin de leurs mots , une randonnée auditive autour des sculptures de Paul Nebac

La Tremblade (17) : une demeure pour éveiller les sens

  Lecture 1 minA La UneLa Tremblade

La Tremblade (17) : une demeure pour éveiller les sens
Patricia Rousseau et Paul Nebac ouvrent les portes de La Clémalie © Crédit photo : R. C.

Par Raoul Colmard
Publié le 02/08/2020

https://www.sudouest.fr/2020/08/02/la-tremblade-17-une-demeure-pour-eveiller-les-sens-7712918-1392.php

Les portes ouvertes de cette demeure, qui à terme accueillera des enfants en situation de handicap, se tiendront mercredi 5 août.

La Clémalie, « une maison plantée dans un jardin aux couleurs de la vie ; lieu propice pour voir s’émerveiller les naufragés de la langue, les écorchés du verbe, les maladroits de l’orthographe, les vacillants de la lecture ; havre de paix invitant au rêve où dyslexie et dysorthographie n’auront cure, où chaque enfant pourra se réconcilier avec la page et la plume… » Patricia Rousseau, présidente de l’Association des 3 éléments, orthophoniste écrivaine à ses heures, en est tombée amoureuse en 2018.

Campée à La Tremblade, en Charente-Maritime, La Clémalie ouvrira ses portes mercredi 5 août. Paul Nebac, sculpteur narratif, exposera des œuvres qui apporteront de la matière aux deux conteurs Pepito Matéo et Gigi Bigot, parrains du projet. La parole et l’art s’associeront pour emmener leurs hôtes sur des chemins à rêver.

Ainsi, à terme, la demeure restaurée et adaptée accueillera des enfants en situation de handicap environnemental et social, sous la surveillance de deux animateurs Bafa qui assureront avec bienveillance l’encadrement et la sécurité des enfants hors temps d’écriture. Un lieu où ils pourront bénéficier d’un séjour spécialisé, trouver ou retrouver le plaisir d’écrire, valoriser la créativité, l’humour et l’imaginaire en produisant des textes sous différentes formes, s’approprier les connaissances en grammaire et orthographe, se réconcilier avec l’apprentissage. En un mot, un lieu où l’on apprend à maîtriser les outils qui donnent du sens à la vie.

A l’atelier mémoire avec les Petits Frères des Pauvres de Maisons Alfort…

…l’adage »une tête saine dans un corps sain » prend toute sa valeur. Sur ces photos, les participantes s’échauffent avec des raquettes hyper légères.Après le jeu, il s’agira de se rappeler la forme , la couleur de sa raquette et de sa balle.Des exercices d’évocation du langage complètent la partie gym douce

« Héroïnes du quotidien »

Dans le cadre du festival au féminin de la Celle Saint Cloud, la MJC célèbre ses « héroïnes du quotidien »